10 conseils pour organiser un voyage en solo et profiter des vacances sans crainte

Publié le : 13 juillet 20239 mins de lecture

Pour certains, voyager seul est une simple routine, tandis que pour d’autres, c’est encore une idée qui vous fait peur. Vous vous reconnaissez dans ce deuxième groupe ? Sachez alors que relever ce défi peut vous apporter de grandes expériences ! En plus de rencontrer de nouvelles personnes, vous pourrez créer votre propre itinéraire, sans jamais dépendre de personne, pour faire ce que vous voulez au moment que vous préférez. Vous gagnerez ainsi en confiance et apprendrez à apprécier la meilleure compagnie qui soit : la vôtre ! Vous êtes sur le point de partir en voyage ? Dans ce cas, consultez nos 10 conseils pour éviter tout désagrément à votre destination.

1. Planifiez tout à l’avance

Le conseil numéro 1 est peut-être le plus évident : planifiez tout à l’avance. Plus vous aurez de temps pour vous organiser, moins vous aurez de chances de subir des problèmes imprévus une fois arrivé à destination. Si vous ne savez toujours pas par où commencer, jetez un coup d’œil à nos conseils et vérifiez que vous avez bien résolu chacun des problèmes en suspens :

  • Décidez de l’itinéraire ;
  • Réservez votre hébergement ;
  • Sélectionnez les visites que vous voulez faire (et voyez si vous pouvez bénéficier d’une réduction si vous payez à l’avance) ;
  • Vérifiez quelle est la période de l’année la plus appropriée pour voyager vers votre destination (sèche, pluvieuse, sans ouragan ni tremblement de terre, avec ou sans neige, etc 😉
  • Vérifiez les prévisions météorologiques pour choisir les meilleurs vêtements ;
  • Calculez la somme d’argent dont vous aurez besoin (et prévoyez un plan B en cas d’urgence) ;
  • Pour les voyages internationaux, voyez s’il vaut la peine d’acheter une carte SIM locale.

Pour ceux qui n’aiment pas être « coincés » dans un itinéraire prédéfini, notre conseil est de sélectionner au moins les endroits que vous aimeriez visiter. Vous pourrez ainsi décider chaque jour de ce que vous voulez faire en fonction de vos centres d’intérêt ou de la météo, par exemple. Le plus important est d’avoir déjà une idée pour ne pas être complètement perdu, car chercher ce qu’il faut faire peut vous demander du temps supplémentaire que vous pourriez consacrer à profiter du lieu que vous visitez.

2. Gardez un œil sur la documentation

Bien que ce sujet puisse relever du précédent, nous avons décidé de le mettre en évidence parce qu’il s’agit d’un facteur très important. Ici, nous ne parlons pas seulement des éventuels visas pour les voyages internationaux, mais de tout type de document que vous devez avoir pour ne pas être confronté à des maux de tête lors de votre voyage. Si vous vous rendez dans un autre pays, pensez fortement à souscrire une assurance voyage, qui vous permettra de consulter des médecins en cas de maladie. Dans certains endroits, cette assurance est obligatoire.

3. Téléchargez la carte des lieux où vous séjournerez

Puisque c’est vous qui décidez ici, il vaut la peine de s’assurer que vous ne vous perdrez pas, n’est-ce pas ? Pour éviter d’être à la merci du wifi ou de la 5G, nous vous suggérons donc de télécharger la carte de chaque ville que vous allez visiter (Google Maps, par exemple, offre cette option). N’oubliez pas que, quel que soit le lieu où vous êtes, le signal peut être mauvais, en particulier dans les petites villes, où souvent un seul opérateur mobile fonctionne. En cas de doute, téléchargez la carte pour avoir l’esprit tranquille.

4. Séjournez dans des auberges de jeunesse

Beaucoup de gens sont un peu réticents à l’idée de séjourner dans une auberge de jeunesse, mais croyez-moi : c’est ce qu’il y a de mieux pour les voyageurs en solo. En effet, l’atmosphère détendue vous permettra de rencontrer d’autres personnes, que ce soit dans l’espace commun, la cuisine ou même le dortoir. Vous ne voulez pas partager une chambre ? Vous pouvez aussi réserver votre propre chambre ! Ce sera un peu plus cher, mais si l’argent n’est pas un problème, cette option peut être idéale, car vous n’aurez pas à renoncer à l’atmosphère de l’auberge.

5. La valise à roulettes n’est pas toujours une bonne idée

Envisagez de n’emporter qu’une seule ou aucune valise lors de votre voyage. Selon l’endroit où vous vous rendez, cela pourrait devenir votre pire cauchemar. Pouvez-vous imaginer devoir remonter une rue pavée avec une telle valise ? C’est pourquoi de nombreuses personnes voyagent avec de grands sacs à dos, même s’ils sont lourds sur le dos. Les endroits où vous devrez traverser des plages, alors, il faut les supprimer ! N’oubliez pas que vous n’aurez personne pour vous aider, le choix doit donc être pratique. Pour les villes, nous vous suggérons de prendre un véhicule à roulettes et un sac à dos. N’oubliez pas d’avoir toujours une main libre (ce qui n’est pas le cas lorsque vous avez deux valises à roulettes), cela vous sera très utile, croyez-nous !

6. Prenez les médicaments dont vous pourriez avoir besoin

Même si vous avez – ou non – une assurance voyage, il est bon d’emporter les médicaments que vous avez l’habitude de prendre en cas d’urgence, car vous risquez de ne pas les trouver à votre destination. Qu’il s’agisse de crampes, de maux de tête, d’allergies ou autres, ils peuvent vous sauver en cas de besoin. Il est toujours bon de se rappeler que, dans le pire des cas, vous n’aurez personne pour aller à la pharmacie à votre place si vous vous sentez malade, alors il vaut mieux avoir tout ce dont vous avez besoin à portée de main de toute façon.

7. Les sacs à dos sont très utiles

Au cas où vous ne seriez pas un fan des sacs bananes, notre suggestion est de revoir cette implication, au moins pendant le voyage. Ils sont très pratiques et vous pouvez y ranger vos principaux documents, qu’il s’agisse d’une carte d’identité ou d’un passeport. Vos cartes, votre argent quotidien et d’autres objets importants doivent également y être conservés. Pour le reste de l’argent (au cas où vous voyageriez avec), l’astuce consiste à le placer dans un coffre-fort. En effet, il est difficile de sortir les billets de là, surtout si vous portez beaucoup de vêtements dans un endroit froid. Par conséquent, les pièces de monnaie et les petits billets restent dans votre sac banane, tandis que les gros billets sont à l’intérieur de vos vêtements, dans la mallette.

8. Déterminez la valeur moyenne des repas et des vêtements

Un bon moyen de ne pas dépenser plus que prévu – après tout, personne ne pourra vous prêter de l’argent – est de voir à l’avance combien coûtent les repas et les autres choses que vous prévoyez d’acheter. Souvent, le petit-déjeuner offert par l’auberge n’est pas aussi avantageux qu’un repas pris dans une boulangerie, par exemple. Un déjeuner dans le centre touristique peut être beaucoup plus cher qu’un déjeuner similaire à deux rues de là. Il en va de même pour les vêtements et tout ce que vous envisagez d’acheter. De cette manière, personne ne vous passera devant, une crainte très répandue chez les personnes qui voyagent seules.

9. Ayez un sac à dos ou un petit sac pour transporter des objets supplémentaires si nécessaire

Vous connaissez les sacs à dos utilisés à l’école ou à l’université ? Alors cela vaut la peine d’en prendre un pour votre voyage. Mettez-y d’autres objets qui vous seront indispensables pour passer la journée, comme des en-cas (les chips et les sandwichs sont toujours bons, voici un conseil), de la crème solaire, de l’eau (ou du jus), un parapluie, une veste et de l’eau. Si vous devez conserver des documents qui ne tiennent pas dans votre sac banane, vous pouvez les y mettre aussi, mais dans un porte-documents, pour qu’ils ne se salissent pas.

10. Ayez un chargeur portable

Enfin, un simple chargeur portable peut vous sauver dans un moment de suffocation. Après tout, il est normal d’utiliser votre téléphone pour prendre des photos, enregistrer des vidéos ou même parler à des amis, mais si votre appareil a tendance à s’épuiser rapidement, cela peut poser problème. En cas de doute, emportez toujours un chargeur portable avec vous. En cas d’urgence, il peut s’avérer très utile.

Plan du site