5 points importants pour bien mener un recrutement interne

Publié le : 18 juillet 20234 mins de lecture

Comment se déroule le processus de sélection pour les nouveaux postes vacants dans votre entreprise ? Comment se déroulent les processus de développement, de transition de carrière et de promotion ? Et s’il était possible de combiner les deux ? Avec une bonne stratégie de recrutement interne, votre entreprise peut retenir les talents, apporter de nouveaux défis aux collaborateurs et, toujours, réaliser des gains en matière de gestion des connaissances. Si vous n’êtes pas familier avec ce thème, nous pouvons vous l’expliquer en quelques mots : le recrutement interne est la pratique qui consiste à sélectionner les employés actuels de l’entreprise pour de nouveaux postes à pourvoir.  Il peut être mené parallèlement au processus externe, être principalement interne ou exclusivement interne. Dans cet article, nous allons vous présenter quelques points importants à prendre en compte lors de la conduite d’un processus de recrutement et de sélection en interne.

1. Communiquez les postes vacants à tous les employés

Il est important de mettre en place un canal central de diffusion des postes vacants en interne, afin que tous les employés puissent avoir un accès égal à l’information. Pour ce faire, choisissez un – ou plusieurs – canaux, ceux qui sont prioritaires pour la communication interne de l’entreprise et auxquels les gens accèdent le plus souvent. Voici quelques possibilités : créer un canal dans le chat interne de l’entreprise, avoir une section dans le journal mural ou publier sur l’intranet.

2. Alignez les candidatures sur le leadership de la région

La première étape d’un recrutement interne doit être d’aligner la personne qui postule sur sa direction. C’est essentiel pour éviter les surprises et les malentendus qui peuvent déclencher un mauvais climat organisationnel.

3. Indiquez clairement l’état d’avancement du processus de sélection

La personne qui a postulé au poste vacant doit savoir clairement quelles sont les étapes du processus de sélection et quel est l’état d’avancement. Cela apporte transparence, sécurité et encouragement, de sorte qu’il est possible de suivre son évolution et de savoir comment orienter les prochaines étapes de la carrière.

4. Donnez un retour d’information à la fin du processus

Quel que soit le résultat, il est nécessaire de donner un retour d’information honnête à la personne qui a essayé le poste vacant. Comme elle travaille dans l’entreprise, la manière dont ce processus se déroule peut faire toute la différence dans sa satisfaction à l’égard de l’entreprise.

L’honnêteté et la clarté sont des points clés : expliquez les raisons pour lesquelles la personne a été ou n’a pas été sélectionnée pour le poste, en indiquant les points à améliorer ou les nouvelles opportunités.

5. Disposez d’un outil allié à votre processus de recrutement interne

La conduite d’un processus de recrutement interne peut présenter un niveau de complexité aussi élevé – voire plus élevé – que celui du processus externe, surtout lorsque les deux sont menés de front. C’est pourquoi le fait de disposer d’un logiciel dans lequel il est possible d’effectuer le processus de manière centralisée peut le rendre beaucoup plus facile et apporter de l’optimisation aux RH.

Plan du site