Triez vos déchets : 8 conseils pour éliminer les déchets de manière plus responsable

Publié le : 13 juillet 202310 mins de lecture

Dans la précipitation de la vie quotidienne, nous ne nous en rendons même pas compte, mais la vérité est que nous accumulons beaucoup de déchets. Pensez au nombre d’emballages que nous jetons chaque jour et à la fréquence à laquelle nous devons vider la poubelle. Mais rassurez-vous, il n’est pas nécessaire de tout abandonner pour commencer à être plus durable, car les petites mesures aident aussi (beaucoup) la nature. La meilleure chose que vous puissiez faire est de changer la façon dont vous vous débarrassez de vos déchets.

Tri sélectif et recyclage

Le tri sélectif et le recyclage jouent un rôle essentiel dans la réduction des déchets et la préservation de l’environnement. Pour choisir ses poubelles de manière responsable, il est important de comprendre le système de tri mis en place dans votre région. En général, il existe différentes catégories de déchets à séparer, tels que le verre, le papier, le plastique et le métal. Pour bien choisir vos poubelles, vous pouvez commencer par identifier les matériaux recyclables que vous avez régulièrement chez vous. Les contenants en verre, comme les bouteilles et les bocaux, doivent être jetés dans le conteneur approprié. Les journaux, magazines, et autres papiers doivent être rassemblés et placés dans le bac à papier. Quant aux plastiques, il est important de vérifier les symboles de recyclage présents sur les emballages. Les emballages en plastique portant les symboles de recyclage peuvent généralement être placés dans la poubelle de recyclage, tandis que ceux sans symboles doivent être jetés dans la poubelle ordinaire. Il est également crucial de réduire la quantité de déchets que nous produisons en optant pour des produits durables et en évitant les emballages excessifs. En suivant ces principes de base du tri sélectif et du recyclage, nous pouvons tous contribuer à éliminer les déchets de manière plus responsable et à préserver notre planète pour les générations futures.

Servez le papier réutilisable dans un dossier

L’impression de documents est une habitude banale pour de nombreuses personnes, mais qu’en est-il lorsqu’ils ne sont plus utiles ? Commencez à remarquer la quantité de papier imprimé sur une seule face que vous laissez traîner dans différents coins de la maison et triez-les dans un seul classeur. Il peut s’agir de factures de téléphone, d’anciens travaux scolaires ou de tests sanguins périmés depuis longtemps. Si vous n’avez vraiment utilisé qu’une seule face, conservez le papier dans une chemise. Ainsi, lorsque vous devez écrire quelque chose, vous pouvez réutiliser les feuilles que vous avez déjà. Croyez-moi, cela vous sera plus utile que vous ne le pensez. Et si vous avez déjà utilisé les deux côtés, vous pouvez les transformer en matière sèche à utiliser pour le compostage.

Lavez les bouteilles en verre et en plastique

Et si vous commenciez à recycler d’autres matériaux que les déchets organiques ? Vous pouvez apporter les emballages à une coopérative et gagner un peu d’argent supplémentaire, ou vous pouvez faire appel à une entreprise de collecte sélective pour acheminer vos déchets vers une élimination plus durable. Mais ne pensez pas qu’il suffit de tout trier dans des poubelles différentes ! Les bouteilles et les bocaux en verre ou en plastique, par exemple, doivent être lavés, sinon ils ne peuvent pas être recyclés. En outre, il est possible de les réutiliser ! Les petits bocaux peuvent être utilisés pour conserver des épices, par exemple, tandis que les bouteilles peuvent conserver de l’eau au réfrigérateur. Si quelque chose se casse, n’oubliez pas d’emballer le tout dans une grande quantité de papier journal ou de tissu afin que celui qui le ramasse ne se coupe pas.

Triez les piles dans une boîte

Les piles ne peuvent pas être jetées dans la poubelle ordinaire ! En effet, il s’agit de déchets électroniques, tout comme les piles. Super, mais quelle est la différence entre cette catégorie et les déchets normaux ? C’est simple : ce type de matériau contient un liquide toxique qui peut finir par contaminer le sol dans les décharges et les dépotoirs. En outre, ils ne sont pas biodégradables, n’est-ce pas ? L’objectif étant d’être plus durable, l’idéal est de stocker les piles dans une boîte et de la remettre à un site de collecte approprié. Certaines villes disposent de bacs spécifiques à cet effet, il est donc intéressant de se renseigner pour savoir s’il y en a un près de chez vous.

Placez l’huile dans des bouteilles en plastique

Saviez-vous que jeter de l’huile dans l’évier n’est pas seulement mauvais pour la plomberie, mais aussi pour l’environnement ? Il est normal qu’elle finisse dans les égouts, mais elle peut encore contaminer les sources d’eau. Conclusion : plus de pollution inutile. Comment résoudre ce problème ? C’est simple : conservez toutes les huiles usagées dans des bouteilles en plastique ! Vous voyez comme il est utile de les garder propres ? Une fois qu’elles sont pleines, il suffit de les apporter à un point de collecte.

Apprenez à trier dès l’école

La sensibilisation à l’environnement commence dès le plus jeune âge. Il existe plusieurs façons de réduire les déchets à l’école et d’adopter une approche plus responsable de leur élimination. Tout d’abord, la sensibilisation et l’éducation sont essentielles. En fournissant des informations aux élèves sur les conséquences néfastes des déchets et sur l’importance de la préservation de l’environnement, on peut les inciter à adopter des comportements plus durables. Une autre approche consiste à mettre en place des systèmes de tri sélectif dans l’école, en fournissant des poubelles distinctes pour le recyclage du papier, du plastique et du verre. Cela encourage les élèves à séparer leurs déchets de manière appropriée. De plus, encourager l’utilisation de bouteilles d’eau réutilisables au lieu de bouteilles en plastique jetables peut réduire considérablement la quantité de déchets plastiques générés. Enfin, promouvoir l’utilisation de produits durables et réutilisables, tels que des crayons rechargeables ou des cahiers à pages effaçables, peut également contribuer à réduire les déchets à long terme. En adoptant ces mesures, les écoles peuvent jouer un rôle crucial dans la promotion d’une gestion responsable des déchets et dans la sensibilisation des jeunes générations à l’importance de préserver notre environnement.

Réduisez votre empreinte écologique

L’empreinte écologique est un indicateur qui mesure la pression exercée par les activités humaines sur les ressources naturelles de la planète. Elle est calculée en fonction de la consommation et de la production de déchets d’une population. L’objectif principal de l’empreinte écologique est de sensibiliser les individus et les entreprises à l’impact de leurs activités sur l’environnement et de les encourager à adopter des pratiques plus durables. En effet, la gestion responsable des déchets est cruciale pour réduire l’empreinte écologique et préserver les ressources naturelles pour les générations futures. Les entreprises peuvent jouer un rôle important dans la réduction de leur empreinte écologique en adoptant des pratiques durables, telles que la réduction des déchets, la réutilisation et le recyclage.

Triez les déchets organiques pour en faire du compost

Il est vrai que l’idéal est d’avoir une poubelle pour chaque type de déchets, mais si votre maison est petite, séparer les déchets organiques du reste vous sera d’une grande aide. Après tout, vous pouvez les transformer vous-même en compost ! Avez-vous déjà pensé à rendre vos plantes encore plus belles avec un engrais naturel fabriqué par vos soins ? Beaucoup de gens pensent que pour faire le fameux compostage – processus qui transforme les déchets organiques en engrais – il faut avoir un grand jardin, mais ce n’est pas tout à fait comme ça. Après tout, même un pot de glace et une cuvette peu profonde peuvent suffire pour commencer à faire ce recyclage à domicile.

La marche à suivre peut être un peu plus laborieuse, mais si vous restez déterminé, vous verrez que le processus reste simple ! Commencez par faire des trous dans le fond du pot, puis mettez-y beaucoup de matériaux secs, comme de la sciure de bois ou du carton. Ensuite, mettez au moins la moitié de cette quantité de déchets organiques et terminez par une troisième grande couche de matériau sec. Il ne vous reste plus qu’à placer le pot dans le bassin, en prenant soin de faire des petits « pieds » pour que les deux ne soient pas en contact direct. Le tour est joué ! Au bout de 15 jours, vous pouvez commencer à remuer la terre, mais n’enlevez tout que lorsque le compost est prêt, c’est-à-dire lorsque son contenu sent la terre.

Plan du site